Cholestase Gravidique

Forum de discussion autour de la grossesse et plus particulièrement de la cholestase gravidique
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Chères toutes Notre forum reste accessible sur l'adresse http://cholestasegravidique.forumdediscussions.com/. Le forum n'est plus de modératrice permanente. Depuis nombreuses années nous avons fait un tour concernant plusieurs sujets, donc je ne vois pas trop l’objectif de continuer modérer le forum de manière permanente. Donc le forum reste accessible, mais peu actif dorénavant. Nous avons crée un site web récapitulant les informations de manière brève: cholestase.webby.fr. Vous allez pouvoir proposer vos articles bientôt afin de compléter et faire vivre ce site. Cordialement Moderatrice

Partagez | 
 

 cholestase : je l'ai vécue aussi

Aller en bas 
AuteurMessage
maman987



Messages : 3
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: cholestase : je l'ai vécue aussi   Ven 22 Juin 2012 - 1:01

Merci pour ce site évoquant ce que j'ai vécu il y a un an.
Mais il y a une différence entre ce que j'ai vécu et ce qui est écrit en théorie sur la cholestase gravidique. il est précisé qu'un monitoring par semaine est effectué à la découverte de la pathologie, puis on déclenche l'accouchement.
Avant la 36e d'aménorrhée, c'est le cas, mais à partir de la 36e SA on est hospitalisée et on a droit à 3 monitorings quotidiens. Puis le déclenchement intervient à la 37e SA.

Pour ma part, le vendredi de ma 35e SA, j'interpelle ma sage-femme sur un prurit palmo-plantaire évoluant depuis un mois. A cause de ma profession (infirmière) ma sage femme ne m'a pas crue lorsque je lui ai évoqué l'éventuelle diagnostique en me disant que "les infirmières vous êtes toutes les mêmes, il faut arrêter d'aller sur internet chercher des diagnostiques". Je lui avais pourtant demandé qu'elle me prescrive une prise de sang pour le jour même étant donné que j'étais à jeun. Elle a refusé.
Lorsque je lui ai signalé, qu'en plus de ça, j'avais une contraction toutes les 20 min, elle a rétorqué : "vous êtes sûres que ce sont des contractions?", l'air dubitative.

Je suis sortie du cours de préparation à l'accouchement avec un nom d'homéopathie à prendre quotidiennement. A la pharmacie, la préparatrice m'a demandé : ''vous avez des soucis de verrues?" Elle ne connaissait visiblement pas les bienfaits que ces granules avaient sur le foie....
Pour finir, le dimanche, ne tenant plus tellement les démangeaisons étaient intenses, j'appelle les urgences de la maternité pour leur demander la conduite à tenir.

L'étudiante sage-femme que j'ai eu au bout du fil m'a sommée de venir immédiatement.
S'en sont suivis monitoring + prise et sang et ils m'ont hospitalisée. (monitoring confirmant la fréquence de mes contractions)

Je ne suis sortie que 15 jours après avec mon bébé dans les bras. L'accouchement s'est bien déroulé, mon fils a eu un début de jaunisse 3 jours après sa naissance et a dû subir 4h de photothérapie.

Depuis tout va bien, je suis retournée voir la sage-femme 2 mois après mon accouchement, nous avons reparlé de l'erreur de diagnostique, elle était confuse, mais je pense que cela lui a servi de leçon et qu'elle remis ses cours à jour. Pour elle, le prurit palmo-plantaire était un signe atypique de la maladie alors qu'il fait partie des signes précurseurs évoquant la pathologie.

Je sais désormais que j'ai plus de risque de renouveller cette expérience à ma prochaine grossesse, mais cette fois-ci, je serais plus prudente (j'avais tout de même attendu un mois avant de parler de mes démangeaisons) et j'imposerais un bilan sanguin. Compte-tenu de mes antécédents, l'obstétricien sera d'autant plus vigilant.

Je n'ai jamais regretté d'avoir accouché à 8 mois de grossessse, j'ai pu profiter de mon loulou 1mois plus tôt que prévu et lorsque j'ai repris le travail, il avait presque 4 mois.
Le bonheur.

Bon courage aux futures mamans qui passent par là, heureusement, aujourd'hui, il y a plus de peur que de mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Mère fondatrice


Messages : 4214
Date d'inscription : 22/07/2008

MessageSujet: Re: cholestase : je l'ai vécue aussi   Ven 22 Juin 2012 - 9:58

Tu as très bien réagi en appelant les urgences pour savoir que faire. Malheureusement, il arrive encore trop souvent qu'on tombe sur des gens qui ne connaissent pas ou mal la cholestase et ne veulent pas écouter les futures mamans mettant leurs symptômes sur le compte d'affabulations de fin de grossesse. Je suis heureuse que tu aies été prise en charge correctement.

Pour ce qui est de la théorie sur la cholestase, je dois quand même dire que le monitoring une fois par semaine dépend fortement et des taux et du terme de la grossesse. Je ne sais pas si c'est sur ce site ou ailleurs que tu as lu ces informations mais il est clair que prises de sang de contrôle hépatique et monitoings doivent être plus rapprochées quand on approche du terme ou que les taux sont élevés. De même, le terme de déclenchement est une limite haute et n'empêche nullement qu'on déclenche l'accouchement avant si le besoin s'en fait sentir. A partir de 35 SA, le bébé peut venir au monde et c'est parfois nettement préférable.

Est-ce qu'en tant qu'infirmière, tu as l'occasion de rencontrer des futures mamans et leur parles-tu de la cholestase ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cholestasegravidique.forumdediscussions.com
maman987



Messages : 3
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Re: cholestase : je l'ai vécue aussi   Ven 22 Juin 2012 - 11:40

Elle avait été mieux prise en charge que moi :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolapapa
Mère fondatrice
avatar

Messages : 3120
Date d'inscription : 31/07/2008
Age : 51
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: cholestase : je l'ai vécue aussi   Ven 22 Juin 2012 - 11:44

Je suis d'accord avec Miaoup concernant la théorie de prise en charge.
Malheureusement, et on s'en rend compte sur le forum, la cholestase n'est pas toujours pris en charge correctement avec des bilans et des monitos réguliers.
L'hospitalisation ne se fait pas toujours à partir de la 36sa mais des fois avant en cas de cholestase précoce ceci afin d'ajuster le traitement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: cholestase : je l'ai vécue aussi   

Revenir en haut Aller en bas
 
cholestase : je l'ai vécue aussi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Reconstitution historique: je connais aussi
» S’ils m’ont persécuté, ils vous persécuteront aussi. — Jean 15:20.
» Ca m'est arrivé à moi aussi !
» « De même que le Père m'a envoyé, moi aussi je vous envoie » (Saint Ephrem)
» Parole et méditations du 6 Avril: « Mon Père est à l’œuvre jusqu’à présent et j’œuvre moi aussi »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cholestase Gravidique :: Parlons de la cholestase entre nous :: Vos témoignages-
Sauter vers: