Cholestase Gravidique

Forum de discussion autour de la grossesse et plus particulièrement de la cholestase gravidique
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Chères toutes Notre forum reste accessible sur l'adresse http://cholestasegravidique.forumdediscussions.com/. Le forum n'est plus de modératrice permanente. Depuis nombreuses années nous avons fait un tour concernant plusieurs sujets, donc je ne vois pas trop l’objectif de continuer modérer le forum de manière permanente. Donc le forum reste accessible, mais peu actif dorénavant. Nous avons crée un site web récapitulant les informations de manière brève: cholestase.webby.fr. Vous allez pouvoir proposer vos articles bientôt afin de compléter et faire vivre ce site. Cordialement Moderatrice

Partagez | 
 

 La cholestase au Québec :)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MelduQuebec

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 26/06/2012
Age : 37
Localisation : Québec

MessageSujet: La cholestase au Québec :)   Mar 26 Juin 2012 - 6:20

Bonsoir à toutes!
Je suis Mel et je viens du Québec, j'ai régulièrement consulté votre forum lors de ma première grossesse en 2010 après avoir eu un diagnostic de cholestase à 30 SA et ca m'avais incroyablement inquiété parce que je voyais que presque toutes vous aviez été hospitalisées!
Alors me voilà pour expliquer comment ça se passe au Québec, au cas où il y en aurait de par chez moi qui voudrait savoir comment ca se passe au Québec car j'en suis à la 2e grossesse et l'histoire se répète! Alors à défaut de sommeil, je viens m'occuper ici! Smile

Alors donc, ma première grossesse en 2010 allait magnifiquement bien jusqu'à 30 semaines! Je n'avais pris aucun médicaments, aucune vitamines, rien du tout pendant toute la grossesse. J'avais un suivi un peu plus serré pour cause d'une grossesse ectopique antérieure et 2 fausses couches mais tout semblait bien aller! Faut dire que je travaillais aussi dans un hôpital département échographie obstétrical alors j'étais vraiment bien connectée, j'avais des echo à profusion et je connaissais tous les obstétriciens! Smile A 30 semaines, j'ai commencé à avoir des démangeaisons atroces aux jambes. Mon médecin étant en vacances, j'en ai parler à sa remplaçante qui m'a alors prescrit les prises de sang pour le bilan hépatique et les sels biliaires. Résultat : cholestase gravidique. Elle me prescrit donc de l'Ursodiol 500 mg 2 fois/jours, Atarax et Benadryl au besoin et me parle du déclenchement à 37 semaines. À partir de ce moment, j'ai eu un suivi encore plus serré donc une echo/semaine et une infirmière venait faire un monito à domicile aussi 1 fois/semaine. Malgré les medocs, rien n'a changer. Les dernières semaines ont été affreusement pénible, je n'en dormais plus la nuit et me grattais jusqu'au sang. Malgré tout, j'ai tenu bon jusqu'à 37 SA et 4 et le 9 septembre 2010 je donnais naissance à un magnifique garçon de 6.4 lbs (je crois que ca fait autour des 2.9 kilos).

Me voici donc à ma 2e grossesse. Suivi serré dès le début par ce qu'on appelle ici un GARISTE ( un médecin spécialisé dans les Grossesse à Risque Élevé) dû à mes antécédents ( 5e grossesse, 3 "mort fœtal", 1 seul vivant mais avec cholestase). Vers 27-28 SA j'ai commencé à parler à mon médecin d'une légère démangeaison sur la plante des pieds mais dû à la vague de chaleur qu'on connaissait, je n'étais pas certaine que ça soit à cause d'un cholestase. Il me connait bien et a cru que c'était plutôt psychologique et je dois avouer que ce n'était pas intense comme en 2010. Étant donné du grand risque de récidive, il m'a tout de même prescrit l'Urso et m'a conseillé de le prendre si ça empirait et que je reconnaissait vraiment les signes de la cholestase. J'ai attendu, ça n'empirait pas, ça n'arrivait pas non plus à chaque nuits. On m'avait dit à plusieurs reprises que s'il y avait récidive, ça arrivait souvent plus tôt et plus intense. J'ai donc vu le 30 SA arrivé sans que rien ne se passe et à 32 SA, soulagement, j'ai cru pouvoir m'en sortir sans récidive!!!! Mon conjoint et moi commencions même à nous stressé car on n'a jamais vécu LE stress de l'accouchement qui vient quand on ne s'y attends pas vraiment! Very Happy (Faut dire qu'en octobre dernier, y'a une copine à nous qui a accouché dans sa voiture car ils n'ont pas eu le temps de se rendre à l'hôpital alors on riait bien avec ça et on se disait que ça pouvait aussi bien nous arriver!!)

Mais voilà, lundi dernier, j'ai eu une nuit d'enfer. Les démangeaisons ont commencés avec intensité. J'ai eu 3 nuits d'insomnie mais puisque je suis de nature craintive face aux médicaments, j'ai voulu confirmation avant d'aller chercher l'Urso. Je me suis donc rendue jeudi dernier à l'Accueil obstétricale (qui est une espèce d'urgence spécialement pour les grossesses de 16 SA et +) On m'y a fait les prises de sang + monito et j'ai donc eu la confirmation que je n'y échapperai pas cette fois-ci... Ma 2e cholestase aura débutée à 33 SA et 5 et malgré que le fait que je sois sous Ursodiol depuis 4 jours (toujours 500 mg 2 fois/jours), les démangeaisons ne semblent pas s'atténuer. Puisque je n'ai vu que la résidente en obstétrique de garde, je n'ai pas demandé de prescription pour l'Atarax (et je me demande même si ça en vaut vraiment la peine puisque la première fois, ça n'avait rien changer) mais je vois mon médecin ce mercredi pour contrôle de routine et je vais voir avec lui ce qu'il en pense. Il va probablement me prescrire les echo+monito chaque semaine comme j'ai eu.. Je me console en me disant qu'au moins, cette fois-ci, je n'en ai plus que pour 3 semaines avant d'être déclenchée, ce qui fait 4 semaines de moins qu'en 2010! Smile

Bref chères Québécoises, si vous lisez ceci, dites vous que très peu de patientes atteintes d'un cholestase sont hospitalisées ici (mon médecin suivait une femme dernièrement qui en était à sa 3e grossesse, 3e cholestase aucune hospitalisation et déclenchement effectué a 37 semaines avec succès) mais que si cette maladie vous touche, vous devriez être suivies bcp plus étroitement. Pour ce qui est du risque de mort fœtale à 38 SA, mon cher GARISTE ne cesse de me répéter depuis le début de ma grossesse que plusieurs études ont prouvées dans les dernières années que le décès ne serait probablement pas lié à la cholestase en tant que tel, que depuis que l'Urso est prescrit et pris comme il faut, il y en a bcp moins de mort fœtale (et il n'y en avait déjà pas un gros pourcentage) et comme il me dit, des morts fœtales il en arrive dans les plus belles grossesses et c'est souvent inexpliqué!!! La raison pour laquelle vous devriez demandé d'être déclenchée quand même à 37 SA, c'est surtout pour vous soulager VOUS. Very Happy

C'était mon expérience, désolée si c'est long, j'ai bcp de temps à tuer et ça m'a changé les idées, je ne me suis presque pas gratté durant 30 minutes! Wink
Bonne chance à toutes celles qui vivent avec ce problème et je compatis avec toutes celles qui doivent être hospitalisés, ça doit vraiment pas être plaisant!!!!

Mel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melinda
Mère bienfaitrice
avatar

Messages : 1519
Date d'inscription : 27/11/2010
Age : 41
Localisation : Bourges (alentours)

MessageSujet: Re: La cholestase au Québec :)   Mar 26 Juin 2012 - 11:59

Coucou Mel et merci pour ton témoignage. On a pas beaucoup de québecoises sur le Forum, mais on a déjà quelques unes néanmoins.
Ta prise en charge est très bonne et je te souhaite un bel accouchement bientôt.

Ça fait énormément plaisir de rencontrer les mamans qui sont bien suivies. En France, hospitalisation n'est pas forcement systématique, le soucis ici que persiste c'est toujours une forte méconnaissance de la maladie par des médecins, qui prennent les démangeaisons pour une prurit de grossesse banalisée et n'ont pas l'esprit assez éclairé pour prescrire un bilan hépatique...L'hospitalisation survient (souvent) quand les taux s'emballent et il faut mettre la maman sous une surveillance extrême avec un déclenchement qui se suit.

Mais le dépistage reste néanmoins difficile, il faut souvent que la femme enceinte demande elle même, si ce que lui arrive ce n'est pas une cholestase et que le médecin lui fasse un bilan hépatique. Pareil pour le déclenchement, il faut de fois insister sur le protocole pour insister sur un déclenchement en cas de moindre perturbation de bilan... Bref voila quoi...
Donne nous de tes nouvelles et puis on aime bien les photos de petits bouts de choux ici Wink


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.webby.fr
Admin
Mère fondatrice


Messages : 4214
Date d'inscription : 22/07/2008

MessageSujet: Re: La cholestase au Québec :)   Mar 26 Juin 2012 - 18:09

Merci pour l'explication, Mel. Il y avait une jeune femme québecquoise qui cherchait des informations justement l'autre jour. :-)

Ta prise en charge est superbe. Par contre, juste une chose. Tu prends 500 mg d'ursodiol 2 fois par jour ? Tu prends donc 1g d'ursodiol par jour ? J'ai bien compris ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cholestasegravidique.forumdediscussions.com
MelduQuebec

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 26/06/2012
Age : 37
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: La cholestase au Québec :)   Mar 26 Juin 2012 - 21:48

Oui exactement, 1g d'Urso par jour! Ca fait 4 comprimés de 250 mg, 2 au repas du matin et 2 au repas du soir!

Avez-vous ce genre de médecin en France? Les GARISTE spécialisés en grossesse à risque élevé? car si ce n'est pas le cas, ca explique probablement le fait que cette maladie soit si méconnu par chez-vous! Ici les médecins qui veulent se spécialisé dans ce type de grossesse doivent aller faire une résidence en Ontario et ils en reviennent vraiment bien informés sur tous les problèmes qui peuvent survenir pendant une grossesse.

La remplacante de mon médecin, lors de ma première cholestase, m'avait prescrit aussi une pommade toute spéciale pour soulager les démangeaisons. Malheureusement c'était une recette qui n'était pas faite par toutes les pharmacies à base de glax, hydrocortisone 1% et mentol .25%. Je n'ai pas les mesures ni la recette complète mais si je la vois bientôt je lui demanderai!!!! Ca m'aidait quand même bcp cette petite crème!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melinda
Mère bienfaitrice
avatar

Messages : 1519
Date d'inscription : 27/11/2010
Age : 41
Localisation : Bourges (alentours)

MessageSujet: Re: La cholestase au Québec :)   Mar 26 Juin 2012 - 21:55

A ma connaissance, je n'ai jamais entendu parler de ce genre de spécialisations parmi les gynécos français, je ne crois pas que ça existe. Même j'ai entendu parler que la gynécologie n'est pas forcement bien étudiée, j'ai vu un reportage a la TV un jour qui justement dénonçait ça. Pour la petite crème ça serais très intéressant, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.webby.fr
MelduQuebec

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 26/06/2012
Age : 37
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: La cholestase au Québec :)   Mar 26 Juin 2012 - 21:59

Ok vous parlez de gynécologues, mais avez-vous au moins des obstétriciens??????? Car ici les grossesses ne sont pratiquement jamais suivis par des gynéco, seulement par les médecins de famille lorsque tout va bien et que ce n'est pas une grossesse multiple ou des obstétriciens qui sont aussi un peu gynéco quand même mais spécialisé grossesse!!!

Haaaa la vie, pourquoi est-ce si différent lorsqu'on traverse des frontières!!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melinda
Mère bienfaitrice
avatar

Messages : 1519
Date d'inscription : 27/11/2010
Age : 41
Localisation : Bourges (alentours)

MessageSujet: Re: La cholestase au Québec :)   Sam 28 Juil 2012 - 14:47

Ici, pareil, certaines grosesses sont suivis par les généralistes, mais jusqu'à au certain terme, après ce un gynécologue qui prend le relais. Mais il existe ici,en France une pennurie de spécialistes y compris gynécologues,alors pour pas se retrouver sans gynécologue si la grosesse demande plus de compétences que un généraliste puisse avoir,alors il est plus fréquent de trouver ungyneco tout de suite au début de grosesse. Obstétriciens existent bien sur, mais j'ai plus souvent entendu parler de gynécologues obstétriciens. Si non, Mel, quelles sont tes nouvelles? Dos pour une réponse tardive, j'avais perdu le fil de messages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.webby.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La cholestase au Québec :)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La cholestase au Québec :)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ORPHANEWS-Bulletin du 13 mai 2010
» modiodal et contraception
» C\'est ici qu\'on se présente et qu\'on discute - Tome 42

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cholestase Gravidique :: Parlons de la cholestase entre nous :: Votre grossesse en cours / Soutien-
Sauter vers: