Cholestase Gravidique

Forum de discussion autour de la grossesse et plus particulièrement de la cholestase gravidique
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Chères toutes Notre forum reste accessible sur l'adresse http://cholestasegravidique.forumdediscussions.com/. Le forum n'est plus de modératrice permanente. Depuis nombreuses années nous avons fait un tour concernant plusieurs sujets, donc je ne vois pas trop l’objectif de continuer modérer le forum de manière permanente. Donc le forum reste accessible, mais peu actif dorénavant. Nous avons crée un site web récapitulant les informations de manière brève: cholestase.webby.fr. Vous allez pouvoir proposer vos articles bientôt afin de compléter et faire vivre ce site. Cordialement Moderatrice

Partagez | 
 

 première cholestase et inquiétude

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
reuby57



Messages : 9
Date d'inscription : 15/05/2014

MessageSujet: première cholestase et inquiétude   Jeu 15 Mai 2014 - 14:28

coucou Smile je suis nouvelle ici, je suis bientot à ma 34 SG, je ne connaissais pas cette maladie avant d'être diagnostiquée, il faut dire que de base je ne connais pas grand chose à la grossesse, alors forcément une maladie rare...

tout d'abord mon parcours médical jusqu'à aujourd'hui:

dans la nuit du 17 au 18 avril, j'ai des démangeaisons assez fortes qui se déclenchent, j'en avait déjà quelques unes depuis quelques semaines, mais ayant depuis toujours des problèmes de peau (acné sévère en étant ado, retour de l'acné à ma grossesse, peau fragile et blanche...) je ne m'en était pas inquiétée, mais je tape quand meme "démangeaisons enceinte" sur google, je tombe sur des articles sur la cholestase, mais voyant la rareté de la maladie, plus le fait que internet peut vite rendre parano, je me dis que je ne suis sûrement pas concernée. mais il faut croire que cela m'a travaillée durant la nuit car le lendemain matin idem démangeaisons, plus calmes que la veille mais j'appelle quand même les urgences gynéco pour savoir si les démangeaisons sont un motif de consultation en urgence, elle me répond que oui et me conseille de passer.

alors avec mon homme go aux urgences, monitoring ok, échographie du bébé ok, échographie du col qui révèle qu'il est raccourci de 4 cm, prise de sang, et la prise de sang qui elle révèle que je suis en train de développer une cholestase, que mon taux est "modéré" mais qu'il nécessite une surveillance de quelques jours à l'hopital. il est 21h lorsque l'on me montre ma chambre, je suis anxieuse c'est la première fois de ma vie en 23 ans que je suis hospitalisée, plus l'inquiétude de cette maladie que je ne connais pas. mon homme réussit à me rassurer, j'ai passer donc du vendredi soir au mercredi (j'aurais du sortir le mardi mais ils ont refusés, aucune raison médicale ne m'empechait de sortir, on m'a simplement servit le fait que j'avais une MAP et qu'il faudrait que je reste un jour de plus... il fallait bien renflouer le porte monnaie de la maternité ! même les sages femmes qui m'encadraient n'ont pas compris pourquoi je suis restée cette nuit là, alors que tout allait bien, la seule chose qu'il me manquait était du sommeil, mon chez moi), bref je peux enfin sortir car les résultats n'ont cessé de s'améliorer, que les monitoring ont toujours été bons etc etc...

je sors, suivie de pret par une sage femme 2 fois par semaine, une prise de sang à faire une fois par semaine et une hospitalisation de jour tous les mercredi, c'est fatiguant et stressant, mais il y a des personnes qui vivent bien pire, et je ne me sentirais surement plus mal si je n'étais pas surveillée. jusqu'à hier tout se passait bien, hormis le fait que mes démangeaisons étaient revenues mais plus fortes que lorsque je me suis faite hospitalisée, je suis allée aux urgences mais tout était bien, donc au final je pense que je ne peux pas me fier à mes démangeaisons...

hier je vais à mon hospitalisation, tout est bon sauf mes acides biliaires qui sont à nouveau montés, et qui sont d'après les dires du médecin "quasiment au meme taux que lorsque j'ai été hospitalisée", je m'attendais à ce qu'on m'annonce qu'on allait à nouveau me garder, mais non, on me laisse repartir, on augmente juste ma dose d'ursolvan (de 3/j je suis passée à 4). alors je rentre en me disant que si on me laisse repartir c'est que je peux rentrer, que de toute manière je suis surveillée, demain j'ai la sage femme qui passe tot le matin pour le monitoring, l'après midi mon rendez vous gynécologique, samedi je fais ma prise de sang, or la prise de sang ne concerne pas les acides biliaires, lundi à nouveau monitoring et mercredi hospit'.

mais je ne suis pas tranquille, je suis très à l'affut des mouvements de mon bébé (qui pétait la forme à l'écho d'hier), mes démangeaisons se sont intensifiées, mais comme je ne peux pas vraiment m'y fier je ne sais pas trop quoi penser, je me dis même que c'est psychologique vu mon stress... mon bébé bouge toujours, moins que d'habitude certes mais je me dis que c'est surement lié au fait qu'elle a moins de place, quoi que hier elle a énormément bougé, je l'ai senti presque toutes les heures, le soir elle bougeait tellement que j'en avais mal. aujourd'hui je me suis réveillée à 11h30 et il n'est que 13h20 donc je me dis que j'ai encore tout le temps de voir comment elle bouge aujourd'hui... bref je crois que j'aurais encore préféré qu'ils me gardent, j'ai peur que tout s'accélère par exemple ce weekend vu que pendant 2 jours je n'ai pas de monito, qu'elle soit en souffrance, que les acides montent durant ce laps de temps et que ce soit trop tard...

je ne sais pas trop quoi penser à cette heure, je continue de me gratter et pas mal de questions se bousculent dans ma tête, je ne peint pas forcément le tableau en noir mais forcément je suis inquiète, une semaine sans savoir...

également je me demande pour le déclenchement, si ils attendent que le bébé soit en souffrance pour déclencher, ou si une montée d'acide biliaire serait un motif... si je suis déclenchée, est ce que à 34 SG elle pourrait naitre par voie basse ou est ce que c'est césarienne obligatoirement ? après je sais que si elle nait, elle peut être avec moi comme elle pourrait avoir besoin de la néonat, que c'est spécifique à chaque bébé meme si à ce stade en général c'est rare, et surtout je ne sais pas si je dois m'inquiéter de ces démangeaisons qui ne me quittent pas...bref je viens ici car je suis vraiment très inquiète et je ne sais pas quoi faire... merci à celles qui m'ont lu Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
reuby57



Messages : 9
Date d'inscription : 15/05/2014

MessageSujet: Re: première cholestase et inquiétude   Jeu 15 Mai 2014 - 19:18

bon alors je reviens des urgences et c'est encore pire niveau inquiétude sauf qu'en plus j'éprouve de la colère et de l'incompréhension...

vu que mes démangeaisons ne se calmaient pas j'ai appelé la sage femme qui me suit concernant mes démangeaisons, elle me conseille d'aller illico aux urgences, et la veille également le médecin qui m'a fait sortir lors de l'hospitalisation de jour m'a dis qu'en cas de doute, meme si c'est rien, ne pas hésiter à y aller qu'il vaut mieux être prudent avec une cholestase, et que au mieux je n'ai rien et je peux rentrer chez moi sereine...

c'est la première fois que je suis aussi mal recue à cette maternité et aux urgences...
déjà ça a commencé avec la secrétaire (mais bon c'est la secrétaire donc elle n'intervient pas dans mon parcours médical, mais c'était la petite goutte en plus dans mon vase), j'arrive, je lui explique ma situation, mes hospitalisations, pourquoi je suis là (je résume le tout le plus court possible et franchement mon explication était claire !), là elle appelle le service d'hospit de jour pour mon dossier et dis au tel devant mon nez: oui enfin j'ai rien compris à sa situation... (heureusement les femmes de l'hospit de jour me connaissent et ont su direct de qui elle parlait...)

on me fait attendre, puis on me recoit pour le monitoring, la femme qui me le met n'était pas une sage femme, je ne sais pas du tout quel était son rôle, mais elle commence à me prendre de haut du fait que je viens pour des démangeaisons... j'ai bien conscience que une petite nana qui arrive avec des démangeaisons et que c'est forcément moins affolant qu'une femme en plein travail, mais pourquoi me prendre de haut comme ça ? je parle du fait que je suis quand même très surveillée, que la veille j'ai été hospitalisée... là elle me coupe et me dis: ah donc vous avez été hospitalisée hier et vous êtes déjà là ! ben euh oui on m'a dis que si besoin / doute / démangeaison, que je n'hésite pas, donc je n'ai pas hésité... (enfin et encore comme j'ai dis j'ai demandé l'avis de ma sage femme libérale avant), et là elle me sort LA phrase: ah mais de toute manière c'est un probleme dermatologique que vous avez !

je me suis retenue de l'étrangler, mais j'ai quand même répondu sèchement que je venais car j'ai une cholestase gravidique qui a nécessité une hospitalisation de 5 jours et une surveillance plusieurs fois par semaine, là elle a dit: ah oui oui une cholestase... bref... deuxieme chose mais je me laisse pas abattre. la sage femme viens me voir plus tard, c'était la seule personne agréable que j'ai rencontré, très douce et gentille, à l'écoute. on m'a laissée sous monito pendant plus d'une heure (pas loin d'une heure 20), pour enfin venir me libérer, monito niquel (au moins ça), et là on me dis qu'ils ont perdus mon dossier... que le médecin va passer me voir...

ok donc le médecin passe, et là c'était le coup de grâce franchement... elle me dis direct: oui alors j'ai appris que vous ne preniez pas votre atarax, pourquoi ?
bah c'est écrit que c'est fortement déconseillé pendant la grossesse, que ça fait somnoler, (j'aurais du préciser que en plus pour moi ca ne change rien a mes démangeaisons), et que ce n'est de toute facon qu'un traitement de confort donc que je préfère encore me gratter plutot que de prendre ça... là elle dis limite que c'est à cause de ça que ça me gratte... c'est drole je pensais que c'était lié aux acides biliaires ! qu'elle ne peux pas me faire de prise de sang pour les acides parce que je ne suis pas a jeun... or à chaque fois qu'on m'a fait des prises de sang avec les acides je n'ai jamais été à jeun, ca n'a dérangé personne, ils en ont seulement tenu compte lors des résultats c'est tout ôO que le monito ok donc on me laisse repartir... que les résultats de la veille n'étaient "pas si catastrophiques", j'ai jamais dis ça, j'ai juste dit que c'était limite. (en reprenant les termes exacts de mon médecin), bref je suis repartie, j'ai pleuré un bon coup et maintenant je rumine... demain j'ai rdv avec ma sage femme pour mon monito et l'aprem le gynéco mais franchement là je me suis sentie prise de haut, foutue dehors, un travail baclé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melinda
Mère bienfaitrice
avatar

Messages : 1519
Date d'inscription : 27/11/2010
Age : 40
Localisation : Bourges (alentours)

MessageSujet: Re: première cholestase et inquiétude   Jeu 15 Mai 2014 - 23:12

Salut Reuby

Désolée pour une réponse un peu tardive. T'a tout bien fait et je te felicite de ne pas te laisser faire. La cholestase gravidique malgré le fait qu'elle touche quand même pas mal de personnes, est toujours considerée comme une maladie assez rare et mal connue.
Alors pas la peine d'attendre d'une "aide-soignante" ou je ne sais pas quoi qui t'a reçu en premier 'avoir les connaissances, et qui de son "bas d’échelle" se permet de te prendre de haut (très facile avec la femme enceinte malade et donc par conséquence vulnérable), c'est une seule possibilité pour elle de se montrer forte (et idiote en même temps, lol) mais bon, passons;)

Ce que tu dois obligatoirement faire c'est de demander la copie de toutes tes analyses faits, c'est ton droit. On te parle de taux, genre, "ça va", mais il faut connaitre précisément les chiffres.

Pour accoucher naturellement a 34 SA, pourquoi pas, si les conditions sont réunis (le col favorable etc), mais je dirais qu'il ne faut pas forcement comptez dessus a 100%. La césarienne lors d'un declenchement est quand même fortement probable. Ce que tu peux faire pour éviter de te faire gaver par les prostaglandines et co, c'est de faire un declenchement par l’acupuncture. Mais attention, un pro sérieux et expérimente est exigé, et autrement absence de ton côté des appréhensions envers ce type de médecine. Je sais que declenchement par l’acupuncture fait déclencher le travail entre les 4 heures et 4 jours maxi qui suivent la séance.

N'as pas peur d'Atarax, c'est fréquemment prescrit lors d'une cholestase (mon cas aussi). Ce qu'il faut éviter c'est la Polaramine. N'abuse pas, mais si les démangeaisons n’empêchent a dormir, prends le avant de te coucher. Vaut mieux etre reposée, surtout vu la situation, l'arrivée de petit bb approche.
Ton suivi me parait adéquat, mais par contre la pds avec les acides biliaires, normalement se fait a jaune. Si tes acides ont tendance de monter, il faut faire la prise de sang avec les acides a chaque fois. Ce n'est pas remboursé (merci la SECU  Twisted Evil qui économise sur la santé des femmes)), mais vu que ton declenchement arrive il ne faut pas te priver. Si tes acides montent dangereusement, tu dois être déclenchée sur les champs, si taux testent stables et pas trop élevés., tu peux attendre la semaine 36-37 (pas plus tard par contre).



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.webby.fr
reuby57



Messages : 9
Date d'inscription : 15/05/2014

MessageSujet: Re: première cholestase et inquiétude   Ven 16 Mai 2014 - 3:04

pas de soucis Smile merci de ta réponse surtout ! et de ton soutient.

j'ignorais pour la copie des analyses, je le ferais Smile c'est vrai que c'est embetant de ne pas avoir de chiffre sous les yeux, ca m'a gênée aujourd'hui, qu'on me parle de chiffre sans m'en parler vraiment... donc je me ferais pas avoir la prochaine fois Wink

oui, j'ai vu que souvent les accouchement déclenché débouchaient sur des césariennes, en fait je demandais ça parce que quand on m'a diagnostiquée ma cholestase on m'a dis que bébé naitrait par césarienne (car j'étais bien plus tot dans ma grossesse), mais là vu qu'on a réussi à faire trainer les choses je me demande si ca a pu changer quoi... l'acupuncture est remboursée par la sécu sociale ? (c'est un gros souci actuel aussi l'argent... enfin le fait d'être payée au lance pierre par la cpam, de ne pas toucher l'argent d'un coup, c'est ceinture tous les mois).

polaramine on m'a prescrit lorsque j'ai dis que atarax n'avait pas d'effet sur moi, j'ai d'ailleurs ris à la pharmarcie intérieurement, car lorsque j'ai été le chercher ils n'en avaient plus qu'en sirop, la pharmacienne m'a dis: "c'est déconseillé quand meme pendant la grossesse, et c'est pas remboursé par la sécu... je vous en met 2 flacons ?" ... bah non un seul xD idem j'en ai prit 2 fois, ça ne fonctionne pas non plus :/

pour l'instant ils ne me parlent pas de déclenchement vu que tout allait bien jusque là, lorsque tu parles de 36-37 semaines, tu veux dire en SA ou en SG ?

ce soir je suis totalement démoralisée, ce qui me fait du bien c'est de sentir que bébé bouge pas mal donc ca va me permettre de dormir un peu. en fait j'ai attendu environ 20h30 pour appeler les urgences et avoir un avis (les équipes changent la nuit), leur parler de ce qu'il s'est passé, je suis tombée sur la sage femme qui s'occupe de mes séances de préparation à la naissance, j'étais contente car elle est super, elle m'a dis qu'elle jetais un coup d'oeil à mon dossier (le fameux dossier perdu dont je ne sais toujours pas si il a été retrouvé...) et qu'elle me rapelait ensuite. alors j'attend, je recoit un appel et en fait c'était la meme interne que j'avais rencontré durant l'après midi et qui m'avait envoyé bouler... sur le coup je me suis retrouvée toute c****, j'ai dis que l'atarax ne marchait pas, que mes démangeaisons continuaient, que je n'étais pas tranquille...

elle m'a répondu de venir a jeun le lendemain si ça n'allait toujours pas, car là sans être à jeun on ne pouvait rien savoir (je maintiens que à chaque fois on me l'a fait sans l'etre et que ça n'a jamais gêné les équipes... les seules fois ou ils ont pu me les faire à jeun c'est quand j'étais hospitalisée, car ils venaient avant qu'on me serve le petit déjeuner), et j'ai adoré car avant de raccrocher elle a dit: "mais si vous avez besoin n'hésitez pas nous sommes là toute la nuit !"... c'est bien gentil mais bon je vais pas me re-déplacer pour qu'on me fasse un monito et qu'on me dise qu'on ne peux rien d'autre pour moi...

donc voilà là il est 2h, j'attend de voir la sage femme pour mon monito, j'en parlerais voir ce qu'elle me dis, si elle peux m'éclairer elle aussi, et l'aprem j'insisterais aupres de mon gynécologue, surtout si les démangeaisons sont toujours aussi fortes.

je suis vraiment démoralisée, je pleure pour rien, l'idée d'attendre aussi longtemps pour savoir ça me déprime...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melinda
Mère bienfaitrice
avatar

Messages : 1519
Date d'inscription : 27/11/2010
Age : 40
Localisation : Bourges (alentours)

MessageSujet: Re: première cholestase et inquiétude   Ven 16 Mai 2014 - 10:20

Ne t’inquiète pas, je trouve que ta prise en charge n'est pas mauvaise. Après , il est vraie que la compétence professionnelle n'est pas forcement plus de rigueur dans la médecine, que dans les autres métiers, et ça dépend sur qui tu tombes.Donc, il faut toujours taper partout, sans hésitation.
36-37 SA, c'est le délais préconisée pour la sortie de bébé en cas de la cholestase gravidique, et ceci même si tes taux sont bas et stables. La cholestase a tendance de se comporter brusquement. Aujourd'hui ton bilan sanguin peut être parfait, dans 2-3 jours les taux flambent dangereusement. C'est aussi raison, de multiples pds et monitos hebdomadaires quand on dépasse 30-32 SA et ceci jusqu’au déclenchement. Donc, il ne faut surtout pas, qu'on te laisse aller au bout sans declenchement. C'est dangereux. Le risque n'est pas énorme, mais il existe. Voila, c'est un peu comme jouer a la loterie avec la vie de bb.
est ce que t'a été voir notre site? Il y a un bout d'info dessus que nous avons récapitulé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.webby.fr
reuby57



Messages : 9
Date d'inscription : 15/05/2014

MessageSujet: Re: première cholestase et inquiétude   Mar 20 Mai 2014 - 13:31

désolée j'ai été très préoccupée ces temps ci et je n'ai pas prit le temps de répondre ici...

alors justement une chose m'inquiète, je suis actuellement à 36 SA + 4j, je serais à 37 SA vendredi. demain j'ai mon hospitalisation de jour. ce qui m'inquiète c'est que la semaine dernière lors de mon hospitalisation de jour j'ai justement voulu parler du déclenchement, ce à quoi le médecin a répondu que en cas de stabilité de la maladie, je pouvais très bien aller à terme... autrement dit si les taux n'augmentent pas, pas de raisons "médicale" de me déclencher (je reprend ses mots).

c'est drôle car la sage femme libérale qui me suis pour mes monitoring me disait la meme chose au début de ma cholestase, et hier elle me parlait que j'allais surement etre bientot déclenchée (justement car après la maladie est trop risquée pour le bébé), elle était très contente d'apprendre que dimanche j'ai profité du beau temps pour marcher pendant 1h30, ce qui m'a valu des contractions toute la soirée / nuit (non douloureuses), et encore quelques unes le lendemain (je contracte très vite, il suffit que je reste un peu debout pour en déclencher, ou que ma puce s'étire un peu trop et hop direct), elle m'encourage à continuer à m'activer pour faire bouger le col (ce que je fais sans probleme car canapette pendant des mois pour garder bébé au chaud et maintenant forcément je me fais plaisir !)

du coup voilà je compte en reparler demain en espérant qu'ils me parleront de déclenchement, même si j'étais du genre à espérer un accouchement aussi naturel que possible, là je sais que si on me demande d'aller à terme je serais inquiète chaque jour pour elle !

en général les déclenchements se font à quel moment ? 37 SA pile ? plutot 38 ? entre les deux ? un peu après les 38 ?

en revanche si on me parle de déclenchement et que j'ai un petit délais avant la date prévue, je prévois une ou deux séances d'acupuncture dans le but de tenter de "déclencher" le travail ou au moins de faire bouger le col

oui j'ai été voir votre site Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
reuby57



Messages : 9
Date d'inscription : 15/05/2014

MessageSujet: Re: première cholestase et inquiétude   Mar 20 Mai 2014 - 14:57

en fait je viens de lire une phrase et je crois que je viens de comprendre.. "
Le terme d'une grossesse s'étend sur plusieurs semaines. Une grossesse est dite "à terme" lorsque l'accouchement a lieu entre la 37ème et la 41ème semaines d'aménorrhée."

donc je me dis que quand je parlais de terme, la sage femme et le médecin ont probablement du comprendre que je parlais de la 41eme SA, et non pas à partir de la 37eme SA, ce qui expliquerait pourquoi ma sage femme m'a parlé de déclenchement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melinda
Mère bienfaitrice
avatar

Messages : 1519
Date d'inscription : 27/11/2010
Age : 40
Localisation : Bourges (alentours)

MessageSujet: Re: première cholestase et inquiétude   Mar 20 Mai 2014 - 15:05

http://www.cgoa.fr/fichiers-a-telecharger/2011-protoc-obstet-hautepie.pdf, page 65-66 a imprimer et apporter a ton médecin qui s'improvise a connaitre la cholestase gravidique mieux que les spécialistes qu'ont fait des recherches dans le domaine.
Si tu ne veux aucun, je précise aucun risque pou le bébé il faut insister (exiger un declenchement courant de la semaine prochaine). Je ne peux pas te donner un délais précis. Le declenchement lors de la cholestase est envisagée a partir de la semaine 36SA et pas plus tard que la 38 SA, si tes taux sont pas elevés. Si élevés, et alors le danger est imminent, tu peux être déclenchée même a la semaine 30SA etc, donc tout est très individuel et dépend de beaucoup de criteres.
IS tu vois que ça bloque avec tes médecins, alors il faut aller directement chez accupuncteur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.webby.fr
reuby57



Messages : 9
Date d'inscription : 15/05/2014

MessageSujet: Re: première cholestase et inquiétude   Mar 20 Mai 2014 - 19:54

en fait j'ai obtenu des éclaircissement, quand ils me parlaient de terme ils parlaient bien de "à partir de 37 SA" et non pas 41 SA comme moi et le futur papa avons cru comprendre ^^ donc je pense que oui demain on me parlera de déclenchement pour bientot, mes démangeaisons sont assez fortes, j'ai pris un atarax hier soir mais ça n'a pas fait effet, peut être qu'avec cette chaleur la transpiration n'a pas aidé... j'ai remarqué que maintenant j'ai meme des marques de griffure que je n'avais pas auparavant à force de me gratter (entre les seins, haut du ventre, et tibia...), je les signalerais demain lors de mon hospit de jour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melinda
Mère bienfaitrice
avatar

Messages : 1519
Date d'inscription : 27/11/2010
Age : 40
Localisation : Bourges (alentours)

MessageSujet: Re: première cholestase et inquiétude   Mer 21 Mai 2014 - 0:22

Il faut que le declenchement soit fait avant la semaine 38SA, c'est le protocole. Demain, donc c'est a fixer la date. Ton suivi jusqu’à le declenchement une pds et une monito chaque 48 heures, c'est essentiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.webby.fr
reuby57



Messages : 9
Date d'inscription : 15/05/2014

MessageSujet: Re: première cholestase et inquiétude   Mer 21 Mai 2014 - 13:36

alors je suis en direct de mon hospit de jour, la sage femme viens de m'annoncer que mon taux d'acide biliaire a explosé, il est monté à 58. je m'en doutais vu comme les démangeaisons deviennent insupportables. Lors de mon monito j'avais quand meme des contractions légères toutes les 10 min, donc on m'a également fait un examen du col qui est mou et ouvert à 1 cm.

j'attend la contre visite du médecin, on m'a touché 2 mots concernant le déclenchement mais pas eut le temps de s'étaler (j'ai croisé le médecin dans un couloir de l'hopital à la va vite), donc je pense qu'on va m'en parler en détail lors de la contre visite, après est ce qu'ils vont déclencher aujourd'hui, attendre 37 SA (vendredi)... je t'en dirais plus quand je saurais Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melinda
Mère bienfaitrice
avatar

Messages : 1519
Date d'inscription : 27/11/2010
Age : 40
Localisation : Bourges (alentours)

MessageSujet: Re: première cholestase et inquiétude   Mer 21 Mai 2014 - 14:33

Tu ne sors surtout pas d’hôpital sans le declenchement aujourd'hui même. 58 c'est le risque de mort in utero, surtout a ton terme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.webby.fr
reuby57



Messages : 9
Date d'inscription : 15/05/2014

MessageSujet: Re: première cholestase et inquiétude   Mer 21 Mai 2014 - 22:03

j'ai été donc gardée et je suis étroitement surveillée, pour l'instant je ne suis pas encore à 37 SA, ils me refont une prise de sang dans 48H, selon les taux on verra pour déclencher ou non, dans tous les cas vendredi 30 mai dernier délais je serais à 38 SA donc déclenchée ce jour là si ça n'a pas été nécessaire avant (monito mauvais, prise de sang encore plus catastrophique...), je fais confiance à l'équipe ils sont très très bien renseignés concernant la cholestase, je comprend qu'ils ne veulent pas déclencher dans l'immédiat, bébé bouge tout le temps ou presque, écho impeccable, monito idem, les déclenchements ne sont pas des actes anodins non plus pour maman et pour bébé, le risque de MFIU est bien présent - comme pour chaque grossesse quelque part -, on en a parlé longuement, je pense qu'ils éspèrent également que mon accouchement se déclenche naturellement car lors du monito on m'a relevé des contractions (faibles mais tout de meme) toutes les 10 minutes, donc examen du col qui est mou et ouvert à 1 cm, on a bon espoir que tout se passe naturellement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melinda
Mère bienfaitrice
avatar

Messages : 1519
Date d'inscription : 27/11/2010
Age : 40
Localisation : Bourges (alentours)

MessageSujet: Re: première cholestase et inquiétude   Jeu 22 Mai 2014 - 11:03

Coucou
Plus important qu'est t'es surveillé, c'est déjà ça, même si je ne suis pas d'accord avec une attente inutile de declenchement. Pour moi, ainsi que pour beaucoup de médecins chercheurs c'est un risque. Un bébé est totalement viable et même pas vraiment prema a partir de 36SA, aucun risque pour lui de naitre. Par contre rester s’intoxiquer dans le corps malade de maman, sous prétexte de gagner quelques jours, c'est moins bien. Maintenant ça reste mon avis, je ne peux que donner conseils. J’espère que la nature fera son mieux et que tu puisse accoucher rapidement et voir naturellement. Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.webby.fr
reuby57



Messages : 9
Date d'inscription : 15/05/2014

MessageSujet: Re: première cholestase et inquiétude   Jeu 22 Mai 2014 - 12:01

j'écoute ton avis avec beaucoup d'attention ^^ il est très bon à prendre, après disons que dans le coin j'ai pas trop le choix que d'écouter les médecins de l'hopital (j'en reparlerais encore toute à l'heure lors de la visite puisque j'ai chaque jour un médecin différent), l'autre maternité la plus proche n'est pas vraiment recommandé déjà lors d'une grossesse normale (mentalité assez vieille, allaitement mal suivi et beaucoup d'échec), donc je me dis que si ca se trouve la cholestase ils ne connaissent pas plus que ça là haut donc je prefere rester à celle ci qui me connais et qui me suis depuis le début.

j'ai quand meme demandé pour l'acupuncture et ils vont voir pour m'envoyer quelqu'un, si on peut faire travailler le col alors c'est bienvenu Smile toujours pas mal de contraction (de faux travail), et j'irais surement un peu marcher dans l'après midi dans les couloirs, j'aimerais vraiment qu'elle naisse naturellement et rapidement donc je met toutes les chances de mon coté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melinda
Mère bienfaitrice
avatar

Messages : 1519
Date d'inscription : 27/11/2010
Age : 40
Localisation : Bourges (alentours)

MessageSujet: Re: première cholestase et inquiétude   Jeu 22 Mai 2014 - 21:16

Tu devais leur parler du protocole, dont je t'ai donné le lien. Insiste, et fais les suer. Je comprends que ce n'est pas facile d'avoir affaire avec les médecins qui sont persuadés avoir raison et tout connaitre. Et le pire quand les drames arrivent c'est jamais de leur faute. C'est pour ça, qu'il ne faut pas se gêner avec eux, ils doivent prendre en considération le risque de cette attente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.webby.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: première cholestase et inquiétude   

Revenir en haut Aller en bas
 
première cholestase et inquiétude
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alimentation animale: les OGM, source d'inquiétude
» Aucun Bras, aucune Jambe, aucune Inquiétude...
» L'inquiétude est un manque de Foi !
» Bannis l'inquiétude, car tu n'as rien à craindre...
» Inquiétude au sujet de l'aspartame

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cholestase Gravidique :: Parlons de la cholestase entre nous :: Votre grossesse en cours / Soutien-
Sauter vers: