Cholestase Gravidique

Forum de discussion autour de la grossesse et plus particulièrement de la cholestase gravidique
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Chères toutes Notre forum reste accessible sur l'adresse http://cholestasegravidique.forumdediscussions.com/. Le forum n'est plus de modératrice permanente. Depuis nombreuses années nous avons fait un tour concernant plusieurs sujets, donc je ne vois pas trop l’objectif de continuer modérer le forum de manière permanente. Donc le forum reste accessible, mais peu actif dorénavant. Nous avons crée un site web récapitulant les informations de manière brève: cholestase.webby.fr. Vous allez pouvoir proposer vos articles bientôt afin de compléter et faire vivre ce site. Cordialement Moderatrice

Partagez | 
 

 Gynazur 2007 - Prise en charge de la cholestase - Référence

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Mère fondatrice


Messages : 4214
Date d'inscription : 22/07/2008

MessageSujet: Gynazur 2007 - Prise en charge de la cholestase - Référence   Lun 21 Déc 2009 - 11:55

Cholestase gravidique : prise en charge en 2007

Bruno LANGER
Département de Gynécologie-Obstétrique
Hôpital de Hautepierre
Strasbourg

La cholestase gravidique est la plus fréquente des hépatopathies gravidiques du 3e trimestre. Sa fréquence est inférieure à 1/100 en France et dans les pays occidentalisés, mais atteint 15% au Chili. La cause exacte de la cholestase gravidique est inconnue. Des facteurs génétiques expliquent la survenue de cas familiaux et l’incidence élevée de la cholestase gravidique chez les Indiennes au Chili. Le rôle des oestrogènes et de la progestérone est aussi bien établi : ils diminuent le pouvoir solubilisant de la bile et ralentissent son débit.

Elle se caractérise par un prurit à début distal, surtout nocturne, touchant plutôt la multipare âgée en hiver. La sévérité du prurit n’est pas corrélée au pronostic fœtal. Dans 20 à 75% des cas, un ictère apparaît 1 à 4 semaines après le prurit et, dans 60% des cas, des télangiectasies ou un érythème palmaire. Il existe parfois une stéatorrhée subclinique. Toute cette symptomatologie disparaît en 1 à 2 jours après l’accouchement. Elle récidivera dans 40 à 60% des cas lors d’une grossesse ultérieure.

Sur le plan biologique, il existe dans 60% des cas une augmentation des transaminases (valeur moyenne 120-140 U /l) et dans 25% des cas une augmentation de la bilirubine. Dans 90% des cas, il existe une augmentation des sels biliaires sanguins (valeur moyenne 50 µmol/l). Ce dernier signe est le plus spécifique de cette affection. Un bilan étiologique est indispensable, afin d’éliminer d’autres pathologies. Il comprend :
- l’échographie hépatobiliaire
- les sérologies virales : virus des hépatites A, B, et C, CMV, herpès
- la recherche d’un médicament hépatotoxique pris dans les jours précédents le prurit
- la recherche de lésions dermatologiques suspectes pouvant évoquer d’autres pathologies dermatologiques fréquentes pendant la grossesse : PUPP...

Deux complications guettent la grossesse compliquée de cholestase :
- l’accouchement prématuré
- la mort in utero (MIU).

Dans l’importante série de Williamson, tous les accouchements ont lieu avant terme. Plus le prurit apparaît tôt et plus la prématurité est grande. Les MIU surviennent en général dans un contexte de liquide méconial. Surtout, l’enregistrement du RCF peut être normal quelques heures avant l’accident. Les examens dopplers comme le poids de naissance sont également normaux.

Glantz a montré que la fréquence de ces complications (liquide méconial, accouchement prématuré et MIU) est proportionnelle au taux d’acides biliaires (>40µmol/L) et Williamson a observé que, dans les grossesses uniques, la quasi-majorité des MIU survenait après 37 semaines.

De nombreux traitements ont été proposés pour cette affection. Le Questran® a longtemps été la traitement de référence. Pourtant, il ne fait pas diminuer de façon significative le taux d’acides biliaires. L’acide ursodésoxycholique (Delursan® ou Ursolvan® à 600 mg -1g/j) fait chuter le taux des acides biliaires et améliore efficacement le prurit. Plusieurs études randomisées ont montré l’efficacité de ce traitement par rapport au Questran® ou à un placebo. Une étude a tenté de montrer que l’acide ursodésoxycholique permettait de réduire de façon significative les complications périnatales. Elle a échoué en raison d’un nombre d’inclusion insuffisant.

Actuellement, la meilleure prise en charge de la cholestase gravidique associe un traitement efficace du prurit et de l’élévation des acides biliaires par l’acide ursodésoxycholique. Un déclenchement systématique de l’accouchement dès 37 semaines devrait permettre de réduire les MIU.


--------------------------------------------------------------------------------

Stratégie thérapeutique en cas de cholestase gravidique au 3ème trimestre :
- hospitalisation, acide ursodésoxycholique (Delursan® ou Ursolvan® à 600 mg -1g/j)
- bilan biologique hépatique complet avec sels biliaires 2 x / semaine
- 1 RCF/j
- 1 échographie obstétricale / 15j : croissance, vitalité, doppler

Si situation stable après quelques jours :

Hospitalisation à domicile, 1 RCF/j, Bilan hépatique 2 x / semaine, échographie /15 jours
Déclenchement à 37SA


--------------------------------------------------------------------------------

Bibliographie.

- Williamson C et coll. BJOG 2004 ; 111 : 676

- Glantz A et coll. Hepatology 2004 ; 40 : 467
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cholestasegravidique.forumdediscussions.com
vanylle



Messages : 87
Date d'inscription : 07/12/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: Gynazur 2007 - Prise en charge de la cholestase - Référence   Lun 21 Déc 2009 - 17:30

merci miaoup, il est très bien fait ce texte et résume très bien la cholestace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oocholestase-gravidiqueo.skyrock.com/
Admin
Mère fondatrice


Messages : 4214
Date d'inscription : 22/07/2008

MessageSujet: Re: Gynazur 2007 - Prise en charge de la cholestase - Référence   Lun 21 Déc 2009 - 18:26

Oui, le lien a disparu. Il ne reste plus que le cache sous google alors j'ai sauvé ce que j'ai pu ici. ^^ On peut le montrer aux gynécologues. C'est l'intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cholestasegravidique.forumdediscussions.com
lolapapa
Mère fondatrice
avatar

Messages : 3120
Date d'inscription : 31/07/2008
Age : 51
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Gynazur 2007 - Prise en charge de la cholestase - Référence   Lun 21 Déc 2009 - 18:31

Heureusement que tu t'y connais en informatique car moi, je ne savais pas comment faire pour récupérer ce protocole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Mère fondatrice


Messages : 4214
Date d'inscription : 22/07/2008

MessageSujet: Re: Gynazur 2007 - Prise en charge de la cholestase - Référence   Lun 21 Déc 2009 - 19:03

Oh, il suffit de cliquer sur le mot "en cache" sur le lien donné par google, Lolapapa. Smile C'est bien pratique, ce système.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cholestasegravidique.forumdediscussions.com
Admin
Mère fondatrice


Messages : 4214
Date d'inscription : 22/07/2008

MessageSujet: Re: Gynazur 2007 - Prise en charge de la cholestase - Référence   Jeu 15 Mar 2012 - 15:21

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cholestasegravidique.forumdediscussions.com
lolapapa
Mère fondatrice
avatar

Messages : 3120
Date d'inscription : 31/07/2008
Age : 51
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Gynazur 2007 - Prise en charge de la cholestase - Référence   Jeu 15 Mar 2012 - 18:33

Effectivement, très intéressant et actuel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolapapa
Mère fondatrice
avatar

Messages : 3120
Date d'inscription : 31/07/2008
Age : 51
Localisation : Rhône-Alpes

MessageSujet: Re: Gynazur 2007 - Prise en charge de la cholestase - Référence   Sam 14 Juil 2012 - 23:38

Nouveau lien car le précédent est désactivé:

http://cgoa.fr/fichiers-a-telecharger/2011_protoc_obstet_hautepie.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gynazur 2007 - Prise en charge de la cholestase - Référence   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gynazur 2007 - Prise en charge de la cholestase - Référence
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prise en charge sécu mutuelle pour les tire-laits ?
» Prise en charge...?
» séminaire sur l'autisme et sa prise en charge
» troubles du comportement et prise en charge
» utilité d'une prise en charge ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cholestase Gravidique :: Bienvenue :: Docthèque et informations sur la cholestase-
Sauter vers: